Améliorer la gestion du cabinet dentaire

13/07/2015

L’importance d’un système qualité dans un cabinet dentaire

Quels sont les avantages de la certification ISO 9001?

Qu’elles soient privées ou publiques, les structures sanitaires s’intéressent de plus en plus souvent au système qualité ISO 9001. Cette certification est en effet la garantie d’une amélioration constante de l’activité à l’égard du patient et donc d’un bien-être en vue de l’application de thérapies et autres traitements innovants et de qualité.

Parallèlement au médecin, le dentiste s’inscrit lui aussi dans l’obtention d’un système qualité à même d’offrir à ses patients des conditions sanitaires et technologiques reconnues au niveau international. Si l’obtention d’un système qualité ne constitue pas en soi une obligation légale, ni pour les médecins, ni pour les dentistes, son importance se reflète tout d’abord sur la satisfaction du patient et sur la réputation du cabinet.

L’un des principaux motifs qui pousse les dentistes à demander la certification, c’est la reconnaissance de leur professionnalisme et de la qualification de leur structure. La certification ISO 9001 constitue en effet un engagement officiel de formation continue et d’amélioration des techniques et des standards thérapeutiques utilisés.

Outre la possibilité de bénéficier d’accréditations et de conventions accordées par des assurances privées et la Sécurité sociale, la certification constitue en outre un élément distinctif sur le marché et l’offre dentaire, en conférant une grande visibilité et en renforçant la réputation de la structure qui l’a décrochée.

Un autre avantage important porte sur l’organisation et la gestion du cabinet dentaire. Obtenir un système qualité signifie en effet se conformer à un type d’organisation à même de minimiser les pertes financières découlant d’outils professionnels insuffisants et orienter le cabinet vers des pratiques, expériences et compétences à même d’élever l’efficience et le standard du service proposé.

Comment obtient-on la certification du système qualité?

Pour obtenir la certification du système qualité, il convient de suivre trois étapes fondamentales :

  1. Choix de la société de conseil et rédaction du projet eu égard aux objectifs à atteindre ;
  1. amélioration de la qualité en termes de : structure, organisation, machines et appareils technologiques, matériels, connaissances et compétences ;
  1. sélection de l’organisme qui doit émettre la certification et contrôle.

1. La première étape consiste à identifier les objectifs globaux de l’intervention, l’échéance à laquelle on souhaite obtenir la certification, le référent du cabinet, et enfin à définir les lignes directrices du projet.

Concernant le référent – à savoir le responsable qualité – dans le cas de petits cabinets, celui-ci peut sans problème être le bénéficiaire lui-même. Concernant les lignes directrices, il convient d’indiquer les finalités prioritaires : par exemple, de nouveaux équipements technologiques, l’amélioration de l’organisation, un contrôle interne plus efficace, de meilleures relations-clients.

2. La seconde étape concerne, après une analyse détaillée de la situation, la réorganisation et l’amélioration ponctuelle de tous les aspects prévus, et inclut la formation continue du personnel concerné. Le parcours est fixé à travers une collaboration mise en place avec la société de conseil, à travers une série de rencontres. La procédure d’amélioration telle qu’identifiée et attestée doit donc faire l’objet d’un accord puis être mise en place conformément aux stratégies adoptées.

3. La troisième et dernière étape consiste à sélectionner l’organisme de certification : ce sont des sociétés indépendantes qui représentent une pluralité d’acteurs (fournisseurs, clients publics et privés, associations), accréditées par une société spécifique, avec des fonctions de surveillance. Une fois le contrat signé avec l’organisme de certification, le contrôle portera sur les documents, afin de constater leur conformité face à la réglementation en vigueur ; une enquête sera également menée sur place afin de constater l’application correcte et efficace du système.

Après avoir passé les contrôles avec succès, le cabinet obtient donc la certification qualité, valable trois ans, mais soumise à des contrôles. Ces vérifications peuvent entraîner, en cas de non-conformité, un renforcement des contrôles effectués, une suspension temporaire de la validité du certificat, voire son retrait (cas plutôt rare).

L’importance de la certification ISO pour le patient

L’importance du système qualité ne se limite pas aux avantages propres au cabinet dentaire, car une amélioration globale de ce dernier entraîne également une amélioration des prestations sanitaires offertes, et donc une plus grande protection et satisfaction du patient. Celui-ci pourra bénéficier d’un service de qualité et de traitements thérapeutiques récents, en obtenant une garantie sur la sécurité hygiénique et sanitaire du cabinet et sur l’expérience du dentiste.

Catégories

Top

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" then you are consenting to this. more information

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close