Développement durable et sécurité

Développement durable et sécurité : le rôle des cabinets médicaux

Les produits à usage unique et la gestion des déchets sanitaires

Rappelons que l’utilisation des produits à usage unique dans le domaine sanitaire est d’une importance capitale pour assurer le contrôle des infections lors du déroulement quotidien des visites et des opérations. Aujourd’hui, il n’est pas encore possible d’éliminer l’emploi de tous les matériaux à usage uniques dans les cabinets médicaux et dentaires sans compromettre les protocoles de protection prévus pour les patients et les opérateurs. Dans le même temps, ces structures produisent chaque jour d’importantes quantités de déchets en plastique et de matériaux non recyclables : que faire ?

Avant toute chose, il faut garder à l’esprit que ces déchets sont contaminés, et qu’ils doivent être traités selon des protocoles opérationnels appropriés, afin de ne pas créer des dommages à la santé ou des problèmes environnementaux. Parmi les principaux risques pour les professionnels du secteur, le plus important est bien sûr le risque biologique. La bonne gestion du déchet contaminé est d’une importance capitale pour réduire les risques d’infection pour les personnes – opérateurs et patients – qui fréquentent la structure sanitaire.

L’élimination des déchets sanitaires

Dans le domaine médical et dentaire, l’attention envers l’environnement ne saurait passer outre l’obligation de respecter les normes d’élimination des déchets sanitaires, normes qui mettent au premier plan la sécurité et la santé. En effet, afin d’éviter des contaminations inopportunes, il est fondamental que les structures appliquent un protocole défini en conformité avec les normes. Plusieurs études ont montré que dans le domaine médical, de 15 à 20 % des déchets sont à considérer comme des déchets spéciaux et qu’ils doivent donc être éliminés selon les normes en vigueur.

En effet, les matériaux à usage unique, entrés en contact avec des fluides organiques, sont considérés comme des produits potentiellement infectés et doivent donc être gérés selon des protocoles définis par la norme.

Que peut faire un cabinet dentaire pour l’environnement ?

Dans tous les cabinets dentaires, les comportements, les procédures et les équipements utilisés au quotidien peuvent faire la différence, contribuant au développement durable et améliorant l’efficacité de la structure. En ce sens, une bonne gestion implique :

1. l’utilisation du thermodésinfecteur pour le nettoyage des instruments. Ce dispositif est capable de “microdoser” le détergent, contrôler la consommation de l’eau selon le chargement et effectuer le nettoyage et la désinfection des instruments en se servant de la température plutôt que des agents chimiques. Par ailleurs, selon les données moyennes de consommation, un thermodésinfecteur moderne utilise un dixième de l’eau utilisée pour un lavage manuel avec un chargement identique ;

2. le choix d’un système pour le traitement de l’eau pour alimenter les autoclaves, dispositifs ultra-sons et autres machines, plutôt que d’acheter des bidons d’eau distillée ;

3. le choix d’équipement avec un faible impact environnemental en matière d’électricité et d’eau : lors de l’achat d’un autoclave, il est important de vérifier la consommation en watt et les litres d’eau par cycle ;

4. faire le tri sélectif en séparant le papier du film plastique sur les rouleaux et les enveloppes pour la stérilisation. Même après son utilisation, le matériel d’emballage pour la stérilisation n’est pas considéré comme un déchet spécial et peut donc être éliminé de manière opportune, en jetant le carton dans le bac à carton, et le plastique dans celui qui lui est réservé ;

5. le choix de produit dont l’origine est certifiée, car la pollution concerne également le processus de production ou le choix de certaines matières premières plutôt que d’autres. Par exemple, il est important de vérifier que le papier utilisé pour fabriquer les produits et l’emballage présente le label FSC ou PEFC et que le plastique utilisé pour les pompes à salive soit sans phtalates, afin de limiter l’impact environnemental de l’ensemble du cycle de vie du produit, mais aussi les risques pour les patients et les opérateurs ;

6. faire le tri sélectif des emballages en cherchant à recycler les boîtes, les films plastiques et les autres matériaux. Cet aspect est fondamental, car l’emballage – primaire et secondaire – peut représenter jusqu’à 30 % du volume des déchets produits ;

7. la numérisation du cabinet (par exemple, radiographies numériques et logiciel pour la gestion de la traçabilité plutôt que l’utilisation de papier, etc.) ;

8. la connaissance précise du type de déchets produits et la mise en place d’un tri sélectif rigoureux pour les déchets non dangereux, en évitant de mélanger des déchets spéciaux et d’autres déchets afin de limiter la quantité de matériel qui finira dans l’incinérateur ;

9. le choix d’un fournisseur d’électricité provenant de sources renouvelables, étant donné que les cliniques médicales et dentaires sont équipées d’un grand nombre d’appareils électriques, dont certains consomment beaucoup ;

10. la sélection attentive des fournisseurs de matériel à usage unique, en vous informant sur les modalités de production, l’origine des matériaux et le profil éthique et environnemental de l’entreprise.

Les cabinets dentaires

Le défi pour les cabinets dentaires est donc d’équilibrer le respect des protocoles sanitaires prévus en faisant davantage attention à l’environnement.

S’ils sont systématiquement appliqués, ces conseils permettent au cabinet, non seulement d’optimiser le flux des activités, mais aussi de réduire les consommations, de récompenser les bonnes pratiques et de limiter la pollution par des choix courageux, en vue de sauvegarder et de protéger le bien-être des personnes, mais aussi la planète qui les accueille.

26/06/2019

Catégories

Top

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" then you are consenting to this. more information

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close